Bienvenue sur la page de Jean-Louis MÉJECAZE


Sommaire

Chez qui je suis tombé Bonjour, bienvenue
Ma généalogie
Côté Logiciels de généalogie et programme de gestion des relevés
La photo numérique (du temps ou il y avait peu de pixels...)
Le Centre Généalogique du Dauphiné (C.G.D)
Ecrivez-moi
Blandas,Montdardier, Pommiers (Gard, 30) : relevés en ligne
 
 
Liste partielle des élécteurs de Gillonnay pour les municipales de 1832
Photo N&B ou couleur
 

 

    Dernière mise à jour : 26/01/2012

Chez qui je suis tombé

Bonjour, Bonsoir

Bienvenue en Isère. J'habite Grenoble (enfin, Seyssins, juste à côté), en Isère,  au coeur des Alpes.
J'ai 52 ans, je fais de l'informatique industrielle (automates et calculateurs de barrages et centrales hydrauliques) au sein d'une entreprise qui vous doit plus que la lumière....enfin, quand c'était une entreprise publique.
J'ai quelques passions, certaines passées (rallye, voitures radio-commandées, ski), d'autres toujours présentes (ski de fond, V.T.T., informatique) et depuis plus de quatorze ans : la généalogie.

Retour au sommaire

Ma généalogie

Les MEJECAZE
Ce nom est assez peu rencontré en France, il y avait en 1997 26 foyers recensés sur le Minitel, et avec les variations d'orthographe, on arrive à 65 foyers (hors liste rouge au 03/97), et 58 en 2010 (mais pas sur Minitel). On trouve MEJECAZES (13), MEJECASE (10), MEZECAZES (10), MEGECAZE (5) et MEJECASSE (1). Je vous fais grâce des accents. A noter que sur Durbans, on arrive même à trouve MEZEQUASES sur les registre de la première partie du XIXe (mais j'ai aussi rarement trouvé autant de fautes d'orthographes dans les actes d'état civil, impressionnant, l'officier d'état civil n'avait pas du suivre tous les cours de Français à l'école...), alors qu'à Lunegarde, au XVIIIe, on trouve MEJECAZE
L'origine de mon nom de famille se situe avant 1800 dans le Lot. Je n'ai pas fait actuellement des recherches très poussées, la distance n'aide pas, mais ça avance petit à petit, grâce notamment aux divers généalogistes qui échangent des infos.
A la fin du siècle dernier, une partie de la famille paternelle a migré vers Decazeville, travailler pour les mines. Mes grands-parents paternels se sont ensuite établis à Millau (12) où mon père a trouvé ma mère et ils y eurent 4 enfants.
Ma grand-mère paternelle est originaire de Nant (12), et une réunion de famille a permis de rassembler au printemps 1998 une quarantaine de cousins descendants d'un arrière grand-père SERVEL.
Mes grand parents maternels sont originaires du Gard (30), mon grand-père du Vigan, ma grand-mère de Montdardier, ils se sont également établis à Millau (12). Mon grand-père était un des 18 enfants de Emile GAZAN, ma grand-mère est un des six enfants de Marcellin BARRAL.
Vous pouvez visualiser ma généalogie en HTML grâce à l'excellent programme de Jean Baptiste Fahy (mise à jour janvier 2012). La dernière mise à jour concerne la branche paternelle, un frère de mon grand père dont on ne connaissait pas la descendance, pourtant toute proche.
 
Je suis à la recherche de photos, principalement des photos de mariage et photos de groupes, alors si vous êtes de la famille et en possédez, contactez moi, je vous indiquerai ce que je peux aussi vous transmettre. Cela concerne à minima les patronymes MEJECAZE (ou MEJECASE), ROUQUETTE, SERVEL, TRINQUIER, GAZAN, PERRIER, BARRAL et CALVAS, pour la période 1850-1940 environ J'ai eu le plaisir dernièrement de trouver une soeur de mon arrière grand-mère en photo, et j'ai reçu la photo de la mère de cette arrière grand-mère. Identifions vite ces vieilles photos avant qu'il ne soit trop tard si les personnages sur les photos n'ont pas été notés. Vous pouvez regarder cette petite galerie de portraits de mes ascendants directs (augmentez le zoom pour que ça devienne bien visible), mais j'ai aussi quelques uns de leurs descendants.
Retour au sommaire

Côté Logiciels de Généalogie

J'ai utilisé EXCEL 5 pour gérer mes ancêtres. J'ai développé des modules en VBA permettant l'affichage d'un arbre dynamique sur 6 générations (tenant sur une page A4), d'un arbre sur 8 générations (tenant sur une page A3), de listes indentées, d'étiquettes. Suite à la demande d'un membre de la S.G. Lyonnais, j'avais développé une moulinette permettant de générer des fichiers GEDCOM. Ceci me permet maintenant d'utiliser des logiciels aux performances graphiques plus évoluées, notamment pour les éventails.
Je ne poursuis plus de développement sous EXCEL, il y a déjà trop d'adaptations à effectuer pour passer en EXCEL 97/2000 (Merci Bill), et les logiciels commerciaux ou shareware - freeware ont pas mal évolués comparé à dix ans en arrière.

Le programme de gestion de relevés

Vous trouverez sous ce lien, le programme permettant de gérér des relevés informatisés. Ce programme est avant tout destiné aux associations, mais un particulier peut s'en servir également. Il permet de visualiser des relevés systématiques d'une manière simple (au format HTML), et la création de ces fichiers, qui s'effectue sous Excel, se veut assez simple, toutes les associations n'ayant pas un informaticien sous la main. Il n'y a aucune protection sur ce logiciel. A partir d'un format de relevé défini (sous Excel ou Works), le programme génère des pages HTML permettant une visualisation des actes sur un butineur. Le programme génère des index alphabétiques par commune, ainsi que sur le nom des mères, un index alphabétique général est également créé. Des liens amènent directement d'un patronyme à un acte. Ce programme est celui que j'ai développé pour le C.G.D., il nous permet de gérer les relevés informatisés de notre département, soit plus de 3 300 000 actes en 2010.

Une version spécifique du programme a été développée pour offrir avec www.geneactes.org un outil plus simple encore pour le particulier désirant mettre un relevé systématique sur Internet. Ce site, tenu par Philippe Ramona, recense également tous les relevés systématiques gratuits que l'on peut trouver sur Internet.

De plus, j'ai écrit quelques utilitaires Excel qui permettent d'éclater des dates en 3 colonnes, ou de séparer les noms des prénoms, plus quelques bricoles qui sont également disponible gratuitement ici. Egalement disponible, un logiciel permettant d'extraire les données d'un fichier Gedcom vers un fichier Excel (GedenXls), ainsi qu'un programme qui permet de poser les numéros Sosa à partir du fichier généré par GedenXls.
Dernière petite application développée en 2004, un générateur de tableaux HTML, à partir d'Excel, ce qui permet de réaliser facilement une page en maîtrisant les données contenues, avec juste la quantité de code nécessaire.

Retour au sommaire

Le Centre Généalogique du Dauphiné

J'ai adhéré au C.G.D. en décembre 1997, j'ai commencé par regarder ce que l'on pouvait trouver dans un Centre, par rapport aux Archives Départementales. Il m'est apparu petit à petit qu'énormément d'informations étaient stockées, mais aucune informatisation n'était présente, et peu de personnes savaient ce que contenaient toutes ces armoires. Hormis les listes de tous les mariages de l'Isère avant la révolution, ce qui facilite beaucoup de recherches, toutes les généalogies personnelles et autres données manuscrites s'entassent. Il m'a semblé nécessaire d'informatiser un tant soit peu ce Centre, ce que beaucoup souhaitaient, mais aucune personne n'avait encore fait le pas. Certes, au sein du C.G.D., tout le monde ne semblait pas voir des ordinateurs d'un bon œil, mais je pense qu'on a réussi à leur montrer qu'une recherche peut-être simple et accessible à n'importe qui, et les réticences ont disparu.
 Mais allons donc visiter les pages du Centre Généalogique du Dauphiné.
Cette année 2012, je cesse mon activité au C.G.D., j'ai beaucoup investit de temps, et souhaite le consacrer à ma propre généalogie, bien loin de l'Isère. Le C.G.D. est très prenant, trop, aussi il faut savoir passer la main, et je ne doute pas que plusieurs seront là pour assurer la suite.
Retour au sommaire

Ecrivez-moi

Si vous m'écrivez, ne me demandez-pas de recherches, je ne peux mener l'informatisation et des recherches, alors voyez la page du C.G.D. et suivez les bonnes démarches, merci.

Adresse émail : (attention, pour éviter le spam par des robots, il s'agit d'une image, il est nécessaire de recopier mon adresse manuellement)
Réponse assurée
Retour au sommaire
Copyright J-L Méjecaze © janvier 2012
Dernière révision : 26/01/2012.